physiquement


physiquement

physiquement [ fizikmɑ̃ ] adv.
• 1488; de 1. physique
D'une manière physique, d'un point de vue physique.
1Matériellement. Chose physiquement impossible.
2En ce qui concerne le corps humain, son état général. corporellement. Il est très diminué physiquement. Une souffrance physiquement supportable. Spécialt Sexuellement. « Il n'avait plus envie d'elle physiquement » (Montherlant).
3Au physique, en ce qui concerne l'apparence extérieure d'une personne. Décrire qqn physiquement. Ils se ressemblent physiquement. « Physiquement, il est très mal, disait-elle. Moralement, il est parfait » (Giraudoux).
⊗ CONTR. Moralement.

physiquement adverbe Sur le plan du corps de quelqu'un, d'un animal : Être diminué physiquement. En tenant compte des possibilités naturelles ; matériellement : C'est physiquement impossible. Relativement à l'apparence extérieure du corps, du visage : Physiquement elle n'est pas mal. Sur le plan sexuel : Ils ne s'entendaient pas physiquement.physiquement (synonymes) adverbe Sur le plan du corps de quelqu'un, d'un animal
Synonymes :
Contraires :
- psychiquement
En tenant compte des possibilités naturelles ; matériellement
Synonymes :
- concrètement
- matériellement
- réellement
Sur le plan sexuel
Synonymes :
Contraires :

physiquement
adv.
d1./d D'une manière réelle et physique; d'un point de vue physique. C'est physiquement impossible.
d2./d Quant au physique (par oppos. à moralement). Physiquement, il se porte bien.

⇒PHYSIQUEMENT, adv.
A. —D'une manière, d'un point de vue physique.
1. [Corresp. à physique2 I A 1, 2] Pour ce qui est de la constitution matérielle (d'un corps). Ces ciments synthétiques sont physiquement hétérogènes, du seul fait qu'ils sont cristallisés (CLÉRET DE LANGAVANT, Ciments et bétons, 1953, p.92).
[Corresp. à physique2 I A 2] Du point de vue de la géographie physique. Des pays physiquement comparables —le Canada par exemple, et la Russie —ont vu naître des civilisations toutes différentes (L. FEBVRE, De Spengler à Toynbee, [1936] ds Combats, 1953, p.128).
2. [Corresp. à physique1 B] Du point de vue de la physique. La radiophonie, qui physiquement est aussi merveilleuse que l'avion, propage tant d'insanités et de mensonges qu'elle a écoeuré ses créateurs (Gds cour. pensée math., 1948, p.472).
Du point de vue des méthodes, des raisonnements propres à la physique. L'ébranlement communiqué au liquide se transmet instantanément dans toute la masse: mais il est physiquement évident que l'énergie cinétique de cette masse doit, au bout d'un temps fini, rester finie (PAINLEVÉ, Résist. fluides non visqueux, 1930, p.3). L'intensité d'un son se mesure physiquement par l'énergie du mouvement vibratoire qui le constitue (Arts et litt., 1935, p.34-6). La pulvérisation de l'onde en éléments infiniment petits est physiquement irréalisable et ne donnerait rien d'observable (L. DE BROGLIE, Bases interprét. mécan. ondul., 1963, p.18).
B. —Corporellement, relativement au corps humain. [Corresp. à physique2 I B et II]
1. [Corresp. à physique2 I B 3 a et II]
Du point de vue de l'aspect extérieur d'une personne. Gaulard résolut d'éclaircir par lui-même le mystère dans lequel s'enveloppait l'inconnu, qui, physiquement, était enveloppé dans cette petite redingote en gros drap appelée paletot (BALZAC, Député d'Arcis, 1847, p.377). Cette chose [l'uniforme] qui nous rend plus visibles physiquement et qui cache notre personnalité mieux que n'importe quel déguisement (LARBAUD, Barnabooth, 1913, p.235).
Au physique, pour ce qui est de l'aspect physique d'une personne. Comment voulez-vous qu'elle soit, physiquement? (GYP, Mariage civil, 1892, p.17). Dingley avait l'habitude de peindre ses compatriotes physiquement propres; il se résignait mal à les montrer dans la crasse d'une cale et d'un entrepont, sales, mal nourris, déprimés (THARAUD, Dingley, 1906, p.46). Ils trouvèrent dans la vallée de Mexico les Toltèques qui étaient physiquement et culturellement apparentés aux Maya du Guatemala (HADDON, Races hum. trad. par A. Van Gennep, 1930, p.250).
Physiquement parlant. Ah! mon cher, physiquement parlant, l'inconnue est la personne la plus adorablement femme que j'ai jamais rencontrée (BALZAC, Fille yeux d'or, 1835, p.351).
Du point de vue de la présence physique. Il était donc physiquement impossible que les chefs ou les autres employés des départemens (...) s'occupassent du classement et du catalogue de toutes les pièces de géographie (JOMARD, Consid. sur coll. cartes géogr., 1831, p.45). Les 49 personnages de La mort de Danton, comblent physiquement la scène (SERRIÈRE, T.N.P., 1959, p.162).
2. [Corresp. à physique2 I B 3 b] Du point de vue du développement physique. Physiquement, le sport est un exercice de grande intensité qui, sollicitant toutes les grandes fonctions, favorise le développement général et contribue ainsi à assurer la santé (R. VUILLEMIN, Éduc. phys., 1941, p.104).
3. [Corresp. à physique2 I B 3 c] Du point de vue des forces physiques, de la constitution physiologique. Enfants inadaptés physiquement ou intellectuellement. Ce journal de mes souffrances (...) si j'ai la force de le mener jusqu'au moment où il me sera physiquement impossible de continuer (HUGO, Dern. jour condamné, 1829, p.54). Un simple d'esprit, un «innocent», un enfant physiquement ou mentalement anormal (AMADOU, Parapsychol., 1954, p.55).
4. [Corresp. à physique2 I B 3 d] D'un point de vue sensuel ou sexuel. Elle était si sérieusement déterminée à rester physiquement vertueuse, qu'elle ne voyait aucun danger pour elle à des préliminaires (BALZAC, Langeais, 1834, p.265). Aujourd'hui l'humanité (...) veut jouir physiquement (RODIN, Art, 1911, p.6).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist.1. 1488 phisiquement «selon les lois de la nature; matériellement, réellement» (La Mer des Histoires, I, 42a, éd. 1491 cité par H. VAGANAY ds Rom. Forsch. t.32, p.127); 2. 1794 «corporellement, organiquement» (STAËL, Lettres div., p.632); 3. 1820 «d'une manière charnelle, sensuelle» (MICHELET, Journal, p.105); 4. 1838 «en ce qui concerne l'aspect physique» (BARB. D'AUREV., Memor. 2, p.304). Dér. de l'adj. physique2; suff. -ment2. Fréq. abs. littér.:471. Fréq. rel. littér.:XIXes.: a) 423, b) 857; XXes.: a) 565, b) 842.

physiquement [fizikmɑ̃] adv.
ÉTYM. 1488; de 1. physique.
D'une manière physique, d'un point de vue physique.
1 Matériellement. || Chose physiquement impossible. || Territoire physiquement envahi (→ Nationalisme, cit. 1).
Corporellement. || Il est très diminué physiquement. || Ne faire physiquement aucun mal (→ Déshonorer, cit. 4). || Une souffrance physiquement supportable.
1 La vue de cette femme qui l'avait tant aimé fit trembler le bras de Julien d'une telle façon, qu'il ne put d'abord exécuter son dessein. Je ne le puis, se disait-il à lui-même; physiquement, je ne le puis.
Stendhal, le Rouge et le Noir, II, XXXV.
Spécialt. Sexuellement.
2 Il n'avait plus envie d'elle physiquement, et il savait qu'elle n'avait pas, qu'elle n'avait jamais eu envie de lui.
Montherlant, les Lépreuses, I, VI.
2 Au physique, en ce qui concerne l'aspect physique d'une personne. || Il est physiquement séduisant. || Très bien physiquement.
3 Elle parlait par phrases jumelles, contradictoires, la première commençait par le mot « physiquement », et l'autre par « moralement ». — Physiquement, il est très mal, disait-elle. Moralement, il est parfait.
Giraudoux, Suzanne et le Pacifique, p. 12.
CONTR. Moralement, psychologiquement. — Sentimentalement.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • physiquement — Physiquement. adv. Naturellement. A considerer les choses physiquement …   Dictionnaire de l'Académie française

  • PHYSIQUEMENT — adv. D une manière réelle et physique. Cela est démontré physiquement. Cela est physiquement et moralement impossible …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • PHYSIQUEMENT — adv. D’une manière physique. C’est un homme qui est très bien physiquement. Cela est physiquement et moralement impossible …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • physiquement — (fi zi ke man) adv. D une manière réelle et physique. Il n est pas physiquement impossible que.... ÉTYMOLOGIE    Physique, et le suffixe ment …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • physiquement — adv. fizikamê (Albanais), R. Physique (nf.) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Gil Jourdan — Pour les articles homonymes, voir Jourdan. Gil Jourdan Série Scénario …   Wikipédia en Français

  • moralement — [ mɔralmɑ̃ ] adv. • 1361; de moral 1 ♦ Conformément à une règle de conduite. Se conduire, agir moralement. ♢ Du point de vue éthique. Action moralement condamnable. 2 ♦ (1718) Conformément à ses sentiments, son opinion. ⇒ intimement. Être… …   Encyclopédie Universelle

  • TEMPS — Chacun sait à quel aspect de son expérience répond le mot de temps; mais aucune définition de la notion correspondante n’a reçu jusqu’ici, chez les savants comme chez les philosophes, une approbation unanime. Sensible à cette difficulté qu’il… …   Encyclopédie Universelle

  • dur — dur, dure [ dyr ] adj., adv. et n. • Xe ; lat. durus I ♦ Adj. 1 ♦ Qui résiste à la pression, au toucher; qui ne se laisse pas entamer ou déformer facilement. ⇒ résistant, solide. Le fer, l acier sont des métaux durs. Roches dures et roches… …   Encyclopédie Universelle

  • dure — ● dure nom féminin À la dure, sans douceur, avec rigueur et sévérité : Être élevé à la dure. Familier. Coucher sur la dure, sur la terre nue. ● dure (expressions) nom féminin À la dure, sans douceur, avec rigueur et sévérité : Être élevé à la… …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.